15 mai 2021

Vœux sur Parcoursup : les différentes stratégies possibles

Remplir ses choix sur Parcoursup nécessite de suivre des règles immuables. La principale ? Formuler un maximum de 10 vœux et 20 sous-vœux. Mais les candidats peuvent aussi adopter différentes stratégies plus personnelles selon leurs envies.

Faites un maximum de vœux

Vos professeurs vous l’ont certainement déjà répété : vous pouvez sélectionner jusqu’à 10 vœux sur Parcoursup. Soit 10 formations différentes parmi les plus de 17.000 accessibles via la plateforme. Il n’y a aucune restriction : vous n’êtes pas obligé de choisir une formation faisant partie de votre académie, ni de classer vos vœux selon vos préférences. Il n’y a pas de nombre de vœux minimum à sélectionner, mais on ne peut que vous conseiller de remplir le plus de choix possibles.

Sur la carte interactive, vous n’avez qu’à entrer la formation qui vous intéresse et l’enregistrer dans votre liste de vœux. Elle s’ajoute automatiquement à votre dossier.

Pensez à vérifier les informations concernant les quotas : le taux de candidats boursiers, de candidats hors secteur géographique ou le profil des admis selon le type de bac. Ce sont des indices précieux qui doivent vous encourager à multiplier vos vœux.

Doublez vos chances grâce aux vœux en apprentissage

Vous pouvez également sélectionner 10 autres formations en apprentissage. Plus de 3.300 vœux sont accessibles selon cette formule sur Parcoursup. La procédure est exactement la même. Il vous suffit de cocher la case « Formations en apprentissage » pour que la liste s’affiche sur la carte. Ces formations sont également ajoutées à votre dossier, mais sous la mention « Vœux en apprentissage ».

Ne négligez pas les sous-vœux

À mesure que vous déposez des vœux, il se peut vous voyiez apparaître des vœux multiplesIl s’agit d’une formation qui vous permet de postuler à plusieurs établissements. C’est le cas des BUT (ex-DUT) : vous pouvez choisir une spécialité (techniques de commercialisation) et postuler à plusieurs IUT (instituts universitaires de technologie) partout en France. Vous aurez donc fait un vœu (la spécialité) et plusieurs sous-vœux (les établissements).

Les sous-vœux sont généralement limités à 20 par candidature, et 10 par vœu. Mais certaines formations, notamment celles qui sont regroupées autour d’un concours commun comme les écoles d’ingénieurs ou de commerce, permettent un nombre illimité de sous-vœux. Profitez-en.

Formulez au moins un vœu pour une formation non sélective

Ne choisir que des formations sélectives vous expose au risque d’être refusé partout. Tout ne sera pas perdu, car la procédure complémentaire vous donnera l’opportunité de reformuler des vœux par la suite, mais uniquement dans les formations disposant encore de place. Les choix seront alors limités.

Si vous souhaitez un filet de protection, il est conseillé de formuler, dès la phase d’inscription, un vœu dans une licence non-sélective qui peut correspondre à vos projets. Si, une fois intégrée, la formation ne vous plaît pas, il vous sera toujours possible de vous réinscrire sur Parcoursup l’année prochaine. Et si finalement, vous vous y plaisez, vous pourrez poursuivre à l’université et profiter de passerelles par la suite.

Faites des vœux cohérents

Si vous demandez des formations sélectives, prenez le temps d’estimer vos chances d’admission en analysant les taux d’accès (pourcentage de candidats qui ont obtenu une proposition l’année précédente) ainsi que les capacités d’accueil.

Mais regardez aussi quels sont les critères d’admission. Dans de nombreux cas, faire un choix cohérent en fonction de votre parcours au lycée (série du bac techno, mention du bac pro ou spécialités du bac général) renforcera vos chances d’être admis. Cela ne vous empêche pas de postuler à une formation qui correspond moins à vos enseignements, mais vous devez prendre en compte que vos chances d’y accéder seront alors plus minces.

Enfin, n’oubliez pas de vous renseigner sur les procédures d’admission. Étude du dossier, concours écrits, entretien de motivation ? Selon les modèles, il vous faudra également vous préparer.

Pensez aux formations similaires

Difficile de faire 10 vœux lorsque l’on a une formation bien précise en tête. Fiez-vous aux formations similaires. Sur Parcoursup, elles sont suggérées sous la formation initiale recherchée. Les premières affichées sont celles qui partagent le plus de points communs avec celle que vous aviez sélectionnée en premier lieu.

Par exemple, lorsque vous cherchez un BTS communication, Parcoursup vous propose d’autres BTS, mais aussi des BUT (ex-DUT) et des licences dans le secteur de la communication. Cela vous permet aussi de diversifier vos vœux tout en restant dans un domaine qui vous intéresse.

Prenez le temps de la réflexion

Enfin, ne vous précipitez pas trop ! Les formations recevront toutes les demandes en même temps, donc il n’y a pas d’urgence à valider vos vœux. L’ouverture des inscriptions a débuté le 20 janvier dernier, mais vous avez encore jusqu’au 11 mars pour ajouter des vœux à votre liste. Ce laps de temps est nécessaire pour mûrir votre réflexion.

Enfin, n’oubliez pas de confirmer définitivement vos vœux : vous avez jusqu’au 8 avril pour les valider. Si vous ne le faites pas, vos vœux ne seront pas transmis aux établissements. Soyez vigilants jusqu’à la fin de la procédure d’inscription.